OSC – MEDECIN ADJOINT

DESCRIPTIF DE L'INSTITUTION


« Le Service de Santé des Armées (SSA) est chargé de la prise en charge médicale des militaires des trois armées (Terre, Air, Mer), de la Gendarmerie. La mission du SSA comporte des activités diverses de soins, d’expertise et de conseil au commandement réparties en 5 domaines : recherche, formation/entraînement, ravitaillement sanitaire, médecine hospitalière et médecine des forces. Le SSA assure le suivi médical de tous les militaires, tout au long de leur durée d'engagement. » C’est dans le cadre de la médecine généraliste de proximité que le SSA recrute un officier sous contrat qui sera affecté en antenne d’un centre médical des armées.


DURÉE

1er Contrat de 3 ans (renouvelable – la durée totale d’engagement ne pouvant excéder 20 ans) L’OSC peut devenir officier de carrière


ENVIRONNEMENT DU POSTE


Le poste de médecin adjoint en antenne militaire dépend d’un centre médical des armées. Les antennes sont situées dans des enceintes militaires à proximité d’unités des différentes armées (armée de terre, marine, armée de l’air) et de la Gendarmerie. Ce sont des structures de soins et de consultations médicales composées de médecins, infirmiers, d’auxiliaires sanitaires et de personnel administratif. Elles disposent d’un plateau technique ORL et OPH (biométrie), de salles de soins, de consultations et de véhicules sanitaires.


MISSIONS


En tant que médecin sous contrat, vous prendrez en charge les missions suivantes :

  • Soigner : être en mesure de prendre en charge médicalement les ressortissants de la communauté Défense, en premier lieu les militaires ;
  • Préparer : assurer la préparation médicale des forces armées avant leurs engagements (formations, informations, visites spécifiques), mais également pour le suivi des malades et des blessés au retour de missions ;
  • Soutenir les forces en opérations : être en mesure d’assurer le soutien médical des forces armées selon leurs engagements (en France et à l’étranger, y compris en situation de guerre) ; -
  • Se préparer : suivre une formation scientifique et militaire continue et adaptée aux contextes d’emploi (médecine de guerre, médecine du sport, médecine d’urgence, expertise médicale, pathologies spécifiques,…)

La prise de fonction est accompagnée d’une formation militaire initiale de 2 semaines et d’une formation médico-militaire complémentaire, dans les 6 premiers mois de prise de fonction. Une formation universitaire (Diplôme Universitaire Urgence des Temps de Crise) est organisée conjointement par l’Ecole du Val-De-grâce et l’Université Paris Descartes l’année suivante. 


LIEU DU POSTE

Poste basé en antenne médicale des armées, en France métropolitaine.


STATUT

Poste sous statut militaire (officier – praticien – médecin des armées)


CONDITIONS POUR POSTULER :

- Être de nationalité française - Être déclaré médicalement apte

- Avoir un avis favorable au contrôle élémentaire de Sécurité-Défense

- Jouir de ses droits civiques

- Etre en règle avec les obligations du service national (attestation JDC pour les personnes nées après le 31/12/1979)

- Ne pas présenter de mention incompatible avec l’exercice des fonctions d’officier de l’armée française sur le bulletin n°2 du casier judiciaire


SAVOIR ETRE

Travail en équipe, discipline, disponibilité, adaptabilité, sens professionnel, service de la Nation


SAVOIR FAIRE

Soigner, conseiller, donner des avis adaptés, possibilité de participations à des opérations militaires


REMUNERATION

A partir de :

- 35 500 € net annuel la 1ère année (grade médecin des armées 1er échelon)

- 35 800 € net annuel la 2ème année (grade médecin des armées 2ème échelon)

- 36 100 € net annuel la 3ème année (grade médecin des armées 3ème échelon)

+ primes variables en fonction de votre situation familiale et de votre affectation géographique.

 

- Garantie d’une formation professionnelle continue et reconnue

- Carte de réduction SNCF

- Possibilité de postuler pour l’obtention d’un logement conventionné Défense


DATE DE PRISE DE POSTE

En 2017, les dates seront fixées lors de l’entretien de sélection


NIVEAU D’ÉTUDES

DE de docteur en médecine générale, DES en médecine générale français ou reconnu en France